LeCatalog En Renault Megane GT 205 TCE

C'est lors du dernier Mondial de l’Automobile que nous est venue l'idée de reprendre contact avec Renault, et d'essayer l'une des autos présentée par le constructeur national. On s’est donc rendu sur le stand immense de la marque, d’une, pour saluer notre tout premier fan du secteur, Gilles Gautherot, et de deux, pour jeter un œil avisé sur les modèles exposés. C’est alors que nous nous sommes arrêtés sur la version sportive de la dernière Renault Megane.


On vous entend déjà crier au loup… Quoi les mecs de LeCatalog, ces types dont le crédo est « In Class We Trust » se penchent sur une Renault ? Mais ont ils craqué ou bien ? Non, nous n’avons pas craqué. C’est juste que cette déclinaison GT de la Megane 4 nous rappelle une époque. Celle où l'un de nous, proche de Jacques Cheinisse ex Directeur de l'écurie Alpine Renault, prenait régulièrement le volant d’une R19 16 S Cabriolet Phase 1 (Bleue) sur les routes de Normandie.


R19 16 S LeCatalog.com


On (re)prend contact avec Jérôme, le Responsable du Parc Presse, que nous avions rencontré lors de l’essai de la Renault Talisman. Comme il nous aime bien à LeCatalog, il accepte de nous confier une Megane GT 205 TCe . Rendez vous est alors fixé pour récupérer cette Megane GT, qui nous attend sagement dans le parking. Le Jour J, nous signons la feuille de décharge selon laquelle on s'engage à conduire sagement, comme un « bon père de famille », avant de découvrir cette Megane GT 205 TCe. Première constatation, elle n’est pas blanche comme sur le stand du mondial, mais Bleue Métallisée. Là, on se dit que le bleu c’est vraiment à la mode étant donné que les dernières autos que nous avons essayé étaient toutes de cette couleur … Et qui plus est un bleu quelque peu identique. Bref, on doit être abonnés aux caisses bleues, c’est pas possible autrement. Sauf qu'en réfléchissant deux petites minutes, on percute que c’est évident ! La couleur historique de Renault Sport, c’est le bleu. Il est donc logique et naturel que cette Megane GT 205 TCe arbore cette livrée métallisée, ici appelée « Bleu Iron », puisqu’elle est conçue par Renault Sport.


Au delà de ces considérations de couleurs de carrosserie, cette nouvelle Megane 4 est stylistiquement et visuellement assez réussie. Même si son design ne nous surprend pas outre mesure, puisqu'on retrouve celui que l’on connaît déjà sur la Renault Talisman. Et qui se décline sur le reste de la gamme…  Un nouveau design, reconnaissons le, en très net progrès par rapport aux produits des années précédentes.


Pas de grandes surprises, donc, côté design, si ce n’est que cette Megane GT 205 TCe adopte un look flatteur : jantes alu de 18 pouces, rétroviseurs gris clair, logos « GT » à l ‘avant et l’arrière, rappels « Renault Sport » sur les ailes avant. Pas de doutes, c’en est bien une !. La face avant arbore une calandre surmontée de ce Losange Grand Format et la malle arrière reprend les optiques en forme de « d » horizontaux comme sur la Talisman.


Megane GT 205 TCE LeCatalog


À l’intérieur, nous constatons, une nouvelle fois, que les efforts sont là, même si certains plastiques auraient pu être sujet à plus d’attention. Notamment face aux progrés fait par la concurrence, Peugeot en particulier. Nous pensons qu’il serait de bon ton que Renault progresse également sur ce point. Rassurez vous, nos oreilles indiscrètes ont entendu dire que la marque travaillait sur le sujet, affaire, donc, à suivre….


On apprécie le volant sport à 3 branches surmonté du logo GT, le pédalier alu percé façon course, les sièges baquets en alcantara gris foncé surpiqués de bleu et la petite « Deutsch Touch », l’éclairage de couleur bleue courant tout le long de la voiture. Une touche de design lumineux que l’on trouve aussi sur la Série 7 de BMW. Sans oublier « l’Ipad » géant de 8,7 pouces au centre de la planche de bord avec lequel se pilote le GPS, la Radio, la Climatisation, les différents systèmes d’aide à la conduite ainsi que la sélection des modes de conduite préprogrammés (Comfort, Neutral, Sport ou Personnalisé). Bref, sans respirer l’ultra luxe et l’ultra sportivité, l’intérieur est de belle facture et on s’y sent plutôt bien dans cette Megane GT.


En prenant le volant de cette Megane GT TCe 205, durant les quelques kilomètres dans le trafic Parisien nous séparant de notre parking, on active le mode Sport et le système 4-Control dont elle est équipée. Dès lors, la Megane GT devient plus sèche en terme de confort et d’amortissement. Elle émet aussi un son sport dans cette configuration. de quoi se croire dans une vraie sportive… Dommage d’être (vite) ramené à la réalité en constatant que c’est un artifice sonore provenant des enceintes Bose, et non du moteur 4 cylindres 1,6 litres Turbo de notre Megane GT. Côté moteur, ce 4 cylindres Turbo (emprunté à la Clio RS) délivrant 205 Cv semble plutôt agréable et prometteur, même s’il faut reconnaître qu’on ne s’attend pas, non plus, à grimper aux arbres. Toujours est il que ça monte dans les tours, et c’est vif. Dommage que la boite automatique EDC à 7 rapports montre des à-coups sur les premiers rapports, ce qui gâche un peu le plaisir. À voir plus longuement ce que cela donne, le lendemain en prenant la direction de la Normandie, avec l’idée de taquiner les petites routes de campagne. Et surtout, celles sur lesquelles notre camarade s’amusait en R19 16 S à l’époque où le radar automatique n’existait pas…


Megane GT 205 TCE LeCatalog


En route vers la Normandie, on ressent encore ces à-coups dans la boite EDC. Ça donne le sentiment que la boite  « patine » un peu... À l’inverse, sur l’A15, on apprécie le confort de cette Megane GT 205 TCe, qui s’avère être une bonne berline compacte dans laquelle on voyage sereinement et confortablement, bercés par Enjoy The Silence des Depeche Mode sortant des 10 enceintes Bose Sound System. Un système audio qui semble de meilleure qualité que dans la Talisman, peut-être une impression due à la dimension intérieur de la Mégane jouant en sa faveur.


À l'approche des routes du délit, ces fameuses petites routes de la campagne normande, notre camarade qui connait bien la région fait un "pit stop". Discrètement, il profite de cet arrêt « clope » de Fred, notre éditeur, pour nous glisser son défi du jour. Faire vraiment en sorte que Fred, soit secoué version Orangina dans la Megane GT… Mais pourquoi est il si méchant ? Parce que ça le fait bien marrer d'entendre Fred nous dire « pff, pfff, ça va pas un peu vite là ? » lui qui conduit vraiment comme un bon père de famille son Mercedes Viano 7 places . Pour relever ce défi, on décide de se la jouer départ de spéciales en Rallye, en activant une petite fonction gadget assez marrante : le "Launch Control".  Pour cela, tirez vers vous les palettes au volant, maintenez le pied sur la pédale de frein, attendez l'allumage de 3 voyants verts, et dès leur apparition, let’s go ! Écrasez la pédale d’accélérateur pour un démarrage canon. L’occasion pour tester le 0 à 100 Km/h annoncé par Renault en  7,1 secondes, et d’attaquer un premier petit virage bien serré pour sentir la tenue de route de notre Megane.


Megane GT 205 TCE LeCatalog


Sur ce point, la Megane avec le système 4 Control est radicalement vissée au sol. Déjà emballés par le système sur la Talisman, avec cette Megane GT c’est un vrai plaisir, offrant des capacités de passage en courbes ou virages étonnantes, malgré une chaussée, le jour de notre essai, franchement pas favorable à faire le malin… Eh oui, la Normandie en novembre, c’est pluvieux. Et ça rend le terrain glissant, avec de la boue laissée par les engins agricoles du coin,. Bref ça peut (vite) se transformer en mode perte d’adhérence égale Bonjour les champs…. Comme nous l’explique notre camarade qui voyait, à l’époque, pas mal de 205 GTI, Golf GTI ou Clio 16S transportées en piteux états sur le plateau d’un camion de dépannage…


Toujours est il que le constat reste le même que sur la Talisman. Le système 4-Control est bluffant d’efficacité. Grâce aux 4 roues directrices, on a l’impression qu'une main invisible pousse l’arrière de la voiture pour la maintenir dans la trajectoire. À contrario, on est très vite en confiance, même sur sol mouillé, et il est difficile de mesurer la limite du système. On se demande vraiment où se trouve le point de décrochage de la Megane GT.


Bref, vous l’aurez comprit, vite accros au mode Sport, on se régale des nombreuses courbes et autres virages qui s'offrent à nous sur ces petites routes de campagne, pour se la jouer "Rallye Style". Une conduite tellement sportive que notre Megane GT 205 Tce affiche une consommation moyenne de 15 litres au 100… Oui, reconnaissons le, nous avons franchement tapé dedans, jouant des palettes au volant, et sans franchement regarder à passer les rapports dans une plage de régime moteur propice à l’économie de carburant. On est donc (très) loin des 6 litres de consommation moyenne mixte affichée par Renault.


Megane GT 205 TCE LeCatalog


Évidemment, Fred, à l'arrière, secoué comme un prunier, nous demande de prendre l'air. Le défi est relévé ! Nous sommes arrivés à lui offrir un tour de manège à sensations. Il mérite que nous nous arrêtions pour nous sustenter. Nous nous rendons à l'hôtel de la Paix à Forges-Les-Eaux et commandons un menu Bocage affiché à 22 € avec entrée, plat, fromage et dessert. On est loin des tarifs Parisiens... Cette halte gastronomique est l'occasion de nous régaler d'un menu à thématique fromagère locale : Une salade au fromage de Neufchâtel, un Pavé de faux filet grillé, beurre au fromage de Neufchâtel avant de conclure sur une Crème renversée au caramel à l'orange. Un délice!


En sortant de table, notre montre Connectée Q Marshall  affiche 15h. Un timing idéal pour aller, encore, taquiner les petites routes normandes sous un léger crachin digne de la région. Bien que Fred ne soit pas emballé par l’idée de se retrouver bercé par la douce conduite sportive de notre Megane GT, il prend alors place à l’avant pour affronter le prochain tour de manège. On amorce une nouvelle ballade sportive en activant le « Launch Control » puis en jouant de la palette au volant, de freinages appuyés pendant lesquels on constate que ça broute un peu en sollicitant fortement les disques de la Megane GT. Pour Fred, cette session de « sport automobile » est plus agréable qu’à l’arrière étant bien calé dans les sièges baquets de cette Renault Sport.


Il sera même vengé, en quelque sorte, lorsque lors d’une prise de vue, l’un de nous en glissant sur un talus de gazon détrempé, finit sa course avec le bras posé sur un tas d’orties… Il nous faut alors partir à la recherche d’une pharmacie afin de trouver une crème apaisante, le bras de notre camarade étant frappé de désagréables picotements ! Dès les premiers soins administrés, il est temps de rentrer sur Paris. Nous adoptons le mode de conduite Comfort, nous permettant d’apprécier « Wake Up » de Frankfurt Express en fond sonore, et de réduire considérablement notre consommation moyenne à 10,5 litres.


Megane GT 205 TCE LeCatalog


Bien que ce soit une Renault, à fortiri une Megane, on a passé un bon moment avec cette Megane GT 205 Tce. Confortable, dynamique, et sportive elle nous est apparue comme un bon compromis à une Golf GTI. Une Renault qui permettra aux « papas pressés » de rouler dans un véhicule sportif et pas trop show off,. Voir même de retrouver un « esprit » Renault Sport que nous avions pu connaître avec les Versions 16S d’une Clio ou d’une R19 dans les années 90.


À partir de 32 K€, cette Megane GT 205 TCe affiche, selon nous, un rapport qualité/prix/prestations/performances/plaisir de conduire indéniable. Et potentiellement des souvenirs pour ceux qui roulaient en Renault Sport à l’époque…


Arnaud Bonino


Plus d'informations en suivant ce lien


Remerciements à la Direction de la Communication de Renault France. Crédits Photos : LeCatalog. Tous droits réservés.


Megane GT 205 TCE LeCatalog


Megane GT 205 TCE LeCatalog


Megane GT 205 TCE LeCatalog


Megane GT 205 TCE LeCatalog


Megane GT 205 TCE LeCatalog

Poster un commentaire

,