LeCatalog en Volvo V40 D4 Cross Country

Dans la série, LeCatalog essaie des automobiles, cette fois, nous quittons l’Asie pour revenir en Europe. Pas n’importe quelle partie de l’Europe, plutôt le Nord, en Suède plus précisement.Pourquoi la Suède ? Peut-être parce-que nous avons toujours eu une certaine attirance pour les jolies suédoises, cette froideur qui cache un tempérament pas si glacial que cela, ou peut-être parce-que l’éditeur de LeCatalog est amateur de Suédoises !


Non pas que son épouse soit Suédoise, mais sa caisse en est une…. Car MÔssieur, même s’il adore prendre des Krisprolls au petit déj avec ses kids et qu’il se meuble aussi chez Ikea, roule surtout en Volvo XC70 Cross Country Ocean Race Edition ! Un break familial de 2002 qu’il affectionne particulièrement pour partir en Bretagne le week-end. Bref, en évoquant l’idée de contacter Volvo Cars France, ce n’était pas pour lui déplaire, à l’éditeur…!


Contact est donc pris avec la Direction de la Communication du constructeur, qui nous propose de tester l'une des dernières versions de la V40 disponible au catalogue: Une V40 D4 Cross Country, version Diesel de 190 cv.


Volvo V40 Cross Country_LeCatalog


Sur le parking, on découvre donc notre nouvelle caisse pour les prochaines 48h, dans une livrée grise métallisée et finition haut de gamme Xenium. Les premières impressions sont plutôt positives d’un point de vue esthétique. Cette Volvo présente des lignes tendues avec des arrêtes globalement (très) angulaires. La face avant est assez sportive, l’arrière se la joue un peu bodybuildée, due à la proéminence des ailes arrières surmontées de ses deux feux en L et qui ressemblent un peu à ceux d’un Nissan Juke. D’un point de vue design, cette Volvo V40 D4 Cross Country est plutôt flatteuse au regard. Avec une ligne générale alliant courbes tendues et formes plus douces (comme la celle du toit), le tout agrémenté des touches Cross Country (bas de caisses latéraux et arrière), nous sommes face à une jolie SUV des villes, ou des champs.


A l’intérieur, on reste dans l’univers Volvo, globalement assez épuré. En gros, c’est propre. On retrouve toujours cette console centrale présente depuis plusieurs années, sur laquelle trône l’ensemble de l’instrumentation dédiée au GPS, au système audio, au chauffage et climatisation...etc.  Petite ombre au tableau (de bord), ce clavier à 9 chiffres qui semble un peu désuet en ces temps où le tactile devient un standard. Pour notre part, on trouve cela dommage, sur une auto à connotation Prémium, surtout quand on connaît l’innovation de Volvo question sécurité…


D’ailleurs sur ce point, cette V40 D4 Cross Country ne fait pas exception. Equipée de l’Aide Au Freinage (City Safety) jusqu’à 50 Km/h, elle embarque également un Airbag piétons (actif de 20 à 50 Km/h) se déclenchant en cas d’impact. Une protection active digne de la marque pour qui la sécurité est l’une de ses préoccupations historiques.


On passera sur les éléments de sécurité intérieurs (Airbags de toutes parts, avertisseur d'angles morts....), bien entendu, présents pour protéger le « père de famille » que vous êtes, et donc MÔman et la descendance.


Volvo V40 Cross Country_LeCatalog


Feuille de décharge signée, dans laquelle on s’engage à conduire la voiture « en bon père de famille », nous quittons le parking de Volvo Cars France, et nous lançons en direction du Vexin Français, à une cinquantaine de kilomètres de Paris. L’idéal pour trouver des champs et autres chemins forestiers à même d’accueillir une V40 D4 Cross Country… Car oui, vous l’aurez comprit, pour nous, qui dit Cross Country, dit maison de campagne, dit chemins de terre, dit champs, dit donc SUV à tester en dehors des routes goudronnées.


Bien installés dans les sièges gainés de cuir bi-couleurs noisette-anthracite, on se laisse « cruiser » dans le flot du trafic parisien sur l’A86 entre Nanterre et le Pont de Gennevilliers.


Arrivés sur l’A15, on peut enfin voir un peu ce que donne ce 4 cylindres Diesel de 190 CV. Sans grandes surprises, la voiture est saine, les accélérations linéaires, la boite automatique Geartronic à 8 rapports y étant certainement pour beaucoup. Cette Volvo V40 D4 Cross Country réagit bien quand on sollicite un peu d’accélérateur, mais la linéarité ressentie gomme pour beaucoup les 190 CV présents sous le capot avant de notre Suédoise.  Même sentiment en taquinant les palettes au volant. Finalement, on sent que la conduite en « bon père de famille » va plutôt bien à cette V40 D4 Cross Country.


Roulant donc à la cool sur l’A15, on en profite pour découvrir l'efficacité du système audio à 8HP proposé par Volvo avec Lykke Li  (I Follow Rivers - The Magician Remix), ainsi que les 3 ambiances du tableau de bord. Entre la déclinaison Sport (rouge), Eco (verte) et Performance (Anthracite), c’est cette dernière que l’on préfèrera, d'ailleurs, aux deux autres.


On teste également la navigation GPS, et avec assez d’étonnement, trouvons que l’interface est compliquée. Pas très instinctive ou naturelle, et n’arrivant pas finalement à programmer notre destination, nous abandonnons et décidons de nous paumer sur les petites routes du Vexin Français, aux portes de la Normandie.


Volvo V40 Cross Country_LeCatalog


C’est alors l’occasion, d’adopter une conduite de « papa pressé » sur les routes sinueuses de campagne, bien que la pluie ne rende pas optimale les conditions d’adhérences. Mais le Vexin est aussi l’opportunité de voir ce que cette V40 D4 Cross Country peut donner en dehors de ces petites routes départementales.


D’un point de vue conduite de « papa pressé », on pousse les 190 cv en jouant des palettes au volant. On sent tout de suite que nous avons à faire à une auto qui n’aime pas trop être bousculée. La tenue de route est bonne, mais on sent la lourdeur de la motorisation Diesel sur l’avant de la voiture. Quant aux palettes aux volants, elles font plus office de gadget et n’apportent, finalement, pas grands choses si ce n’est le plaisir de passer les rapports en faisant entendre le moteur dans l’habitacle. On regrette alors la douce sonorité d’une version Essence, bien entendu plus agréable à l’oreille que le claquement du Diesel…


Nous décidons alors de ralentir la cadence, l’un de nous (installé à l’arrière) se sentant quelque peu nauséeux, pour tenter de trouver un chemin de terre, histoire de voir comment peut se comporter notre V40 D4 Cross Country en dehors de l’asphalte. Tentative fructueuse puisqu’après avoir traversés un joli village aux maisons de pierres, c'est à proximité d’une vieille église qu'on trouve un chemin forestier dans lequel nous aventurer.


Volvo V40 Cross Country_LeCatalog


Sans difficultés, nous abordons ce chemin avec notre V40 D4 Cross Country dont nous apprécions la garde au sol légèrement relevée. Nous sortons alors nos bottes de chasse Aigles, enfilons chacun notre Bedale de chez Barbour et prenons quelques photos, histoire de dire que nous avons fait du tout-chemins avec la Volvo.


L’un de nous, convaincu que notre Volvo V40 D4 Cross Country est une transmission intégrale à 4 roues motrices (dite AWD), il est question de tester un peu plus cette version Cross Country. Découvrant d’ailleurs un terrain de cross dans un petit champ en bordure de route, nous engageons notre Volvo sur cette piste boueuse où les locaux doivent pas mal s’éclater le week-end avec leur YZ ou CR 125. Cependant, le terrain composé majoritairement d’herbe et de boue est très très gras et notre V40 D4 Cross Country montre ses limites en patinant énormément, avant de presque s’embourber.


Confirmant que la V40 D4 Cross Country est une traction, il est maintenant temps de se sortir de ce bourbier, Pour cela, il faudra alors mettre en pratique les connaissances d’une conduite sur neige sans chaînes, de pousser un peu la voiture pour retrouver de l’adhérence et reprendre le chemin de terre et cailloux en direction de la route goudronnée 50 mètres plus loin.


Quelque peu entachée de boue, on apprécie alors de disposer de 3 gicleurs de lave-glace sur le capot afin de nettoyer le pare-brise. Direction le village de US où, dans le café du village et dépôt de pains, nous prendrons un café allongé pour l’un, une Stella en pression pour les deux autres. Les 7€ réglés nous confirme que même si on est pas loin de la capitale, on est en « province »…Puis direction une station de lavage afin de redonner un peu d’éclat et de brillance à cette V40 D4 Cross Country.


Il est alors temps d’amorcer le retour vers Paris,  la Seiko 5 Sport indiquant bientôt 18h. Et si nous ne voulons pas nous cogner l’entrée difficile sur Paris, surtout un jour de pluie, il est vraiment temps de reprendre l’A15 direction Paris. De nouveau, un peu paumé, nous retentons de programmer Paris sur le GPS, sans succès… Décidément, notre génération qui a été habituée à la bonne vieille carte routière Michelin n’est pas aidée. Quoique, l’avantage est aussi que l’on nous a toujours apprit à suivre les panneaux « Autres directions », si bien que nous voici, assez vite, sur le bon chemin et de retour sans problèmes sur Paname.


Volvo V40 Cross Country_LeCatalog


Dernier test grandeur nature pour cette version Cross Country de notre V40, le créneau. Grâce au système Park Assist, la manœuvre est aisée et on apprécie toujours avec ce système de ne pas se (trop) prendre la tête à checker si on rentre ou pas entre deux voitures. L’auto scannant l’emplacement, elle vous le confirme ou non.


Affichée à un peu plus de 43 K€, notre V40 D4 Cross Country - Finition Xenium est une vraie Volvo. Globalement bien équipée, agréable à conduire, confortable la Volvo V40 D4 Cross Country est résolument une voiture de (jeune) « père de famille ».  Assez spacieuse à l’avant, l’arrière accueillera confortablement deux adultes. Si vous êtes un jeune papa avec deux kids, pas de soucis pour coller deux sièges enfants avec le système Isofix, mais il sera nécessaire de bien optimiser ses valises, car le coffre n’est pas immense.


Du côté de la consommation, en conduite pépère, on doit aisément être dans les normes de consommation affichés par le constructeur, autour de 5 litres au 100 Kms. Dans le cadre de notre essai, nous avons plutôt tourné autour de 7 à 8 litres. En considérant que l’on a joué avec les palettes au volant, cela reste encore très honnête pour une auto de près de 200 CV.


Nous avons enfin regretté l’absence en série du système d’ouverture et démarrage sans clé. Facturé 790€ par le constructeur Suédois, c’est dommage pour une voiture qui débute à quelques 35 K€, là où une simple Mégane en est équipée… Malgré tout, si comme l’Éditeur, vous aimez les Suédoises, que vous montez au ski une fois par an ou que vous allez régulièrement dans la maison de campagne de Beau Papa et Belle Maman, cette V40 D4 Cross Country est à envisager.


Arnaud Bonino


Remerciements à la Direction de la Communication de Volvo Cars France


Plus d'informations en suivant ce lien


Crédits Photos : Amaury Laparra & LeCatalog.com - Tous droits réservés


Volvo V40 Cross Country_LeCatalog


Volvo V40 Cross Country_LeCatalog


Volvo V40 Cross Country_LeCatalog


Volvo V40 Cross Country_LeCatalog


Volvo V40 Cross Country_LeCatalog


Volvo V40 Cross Country_LeCatalog

Poster un commentaire


Fatal error: spl_autoload() [<a href='function.spl-autoload'>function.spl-autoload</a>]: Class Zend_Log_Exception could not be loaded in /homepages/11/d422027440/htdocs/Lecatalog/lib/Zend/Log/Writer/Stream.php on line 132