5 caisses classiques et cool à moins de 10 000 €

Si comme certains d’entre nous, vous êtes plus proche de la quarantaine que de la vingtaine (c’est moche on vieillit non ?), il y a forcément des voitures anciennes que l’on apprécie de nouveau. Et on pense tout de suite à celles qu’on voyait en étant gamin, dans les magazines, les films ou simplement dans la rue.


Alors forcément, à 40 piges, commence à murir l’idée de devenir propriétaire d’une voiture de collection, voir d’acquérir la voiture dans laquelle nos parents nous ont trimballé, bref on a envie de racheter la voiture de papa, ou de se faire (simplement) plaisir en roulant différent le week-end.


Sans vouloir entrer dans le débat entre ce qui différencie les (vraies) voitures de collection (de 30 ans et plus) et les Youngtimers (de moins de 30 ans), il y a beaucoup d’autos dans lesquelles, à Lecatalog, nous aimerions rouler. Et à l’heure du choix, le ticket d’entrée peut être un frein à nos envies.


Voici donc 5 caisses classiques, dont on est très fan, et cherry on the cake, accessibles pour moins de 65 000 francs, enfin 10 000 euros quoi.


 


Mercedes W123 Coupé.


Produite de 1975 à 1986, la Mercedes-Benz W123 fût l’un des plus gros succès commercial de la marque à l’Etoile. Il se raconte même que cette Mercedes était tellement robuste qu’elle a faillit tuer le constructeur. La version Coupé arrive sur le marché dès 1977. Motorisée par un 4 ou 6 cylindres à carburateur (230C ou 280C), le Coupé sera doté d’une injection électronique dès 1980 (230 CE ou 280 CE).


Les Coupés produits à un peu moins de 90 000 exemplaires sont encore très courants et faciles à trouver. Pour un modèle de bonne facture, il vous faudra investir environ 4 à 6 500 €, comme ici , ou ici .


Mercedes W123 Coupé


 


MGB GT


En 1962 apparaît la MGB, qui sera, dès 1965 déclinée en version GT grâce à la patte du célèbre designer Pininfarina. Avec ce coupé MG qui sera produit jusqu’en 1980, le constructeur Britannique nous offre l’un des plus sympathique Roadster Coupé 2+2 à hayon des 70’s. Motorisé par un 4 cylindres 1,8 litres de 95 chevaux vous propulsant à plus de 170 km/h, une version beaucoup plus « musclée » avec un V8 de 3,5 litres de chez Rover est proposée au milieu des années 70.


Cette MGB GT V8 produite à très peu d’exemplaires, est aujourd’hui très prisée, et donc bien plus chère que la GT « classique ».  Pas de panique cependant, rouler en MGB GT vous coûtera à minima 10 000 € pour un exemplaire en bon état et en LHD (conduite à gauche), un peu moins si vous vous laissez tenter par une (charmante) version en RHD (conduite à droite) comme ici.


 MGB GT


 


BMW E30 325i Cabriolet


Lancée en 1982, La BMW Série 3 type E30 remplace la Série 3 type E21 commercialisée depuis 1975. Initialement proposée en version Baur (avec arceaux), la BMW Série 3 devient un véritable cabriolet sans arceaux à partir de 1986.  C’est d’ailleurs cette même année que le constructeur Bavarois propose la version 325i, équipée du nouveau et plus puissant 6 cylindres en ligne de 2,5 litres (en remplacement du 2,3 litres équipant précédemment la Série 3) et développant désormais 171 chevaux.


Produite à un peu plus de 85 000 exemplaires entre 1986 et 1993, il devient malgré tout difficile de trouver une belle 325i Cabriolet dans un état d’origine. Ce pour quoi, il vous faudra être (parfois) patient et investir un peu plus de 10 000 € pour vous en procurer une, comme ici ou ici.


BMW E30 325i Cabriolet


 


Triumph Dolomite Sprint


Conçue initialement pour aller se frotter à la concurrence Allemande et Italienne, la Triumph Dolomite accuse un manque de répondant face aux Alfa Romeo Guilia et BMW 2002. Fort de ce constat, Triumph, à l’aide de l’ingénieur Spen King, se penche sur la motorisation de la Dolomite. Le constructeur Britannique, alors, de proposer une version plus sportive en 1973, la Dolomite Sprint. Motorisée par un 4 cylindres à 16 soupapes de 127 Chevaux, la  Sprint peut se targuer d’être « la plus rapide de sa concurrence » en affichant 187 Km/h en vitesse de pointe.


Produite à quelques 23 000 exemplaires jusqu’en 1980, et peu commercialisée en France, acquérir une Dolomite Sprint « Française » n’est pas aisé. Mais en étendant sa recherche en dehors de nos frontières, il est possible de passer à l’achat en y consacrant un budget d’environ 10 000 €, comme ici .


 Triumph Dolomite Sprint




Volvo 480


Présentée en 1986 pour la première fois au salon de Genève, la commercialisation de la Volvo 480 débute en juin de la même année. Cette Suédoise à 3 portes type Break de chasse, avec un design plutôt sportif, innove en proposant, pour la première fois sur cette catégorie de véhicule, un ordinateur de bord. Bien accueillie par la Presse, elle n’en demeure pas moins une vraie Volvo, confortable et sûre. Equipée d’une motorisation 4 cylindres 1,7 litres provenant de chez Renault (mais modifiée par Volvo), la Volvo 480 souffre de performances moyennes, ce que cherchera le constructeur Suédois à pallier en lançant la version Turbo début 1988, puis ES au début des 90’s.  


Arrêtée en 1995, un peu plus de 8 300 exemplaires ont été vendus en France, sur les quelques 80 000 unités produites au total. Rouler en Volvo 480 n’est donc pas forcément ce qui est le plus simple, cependant pour moins de 4 000 €, vous trouverez un bel exemplaire, comme ici ou ici


Volvo 480


 


Arnaud Bonino

Commentaires

nocturne le 22/10/14
"Cherry on the cake", d'une et si déjà ...
D'autre part, l'expression équivalente en anglais est "icing on the cake".
Les expressions idiomatiques ne se traduisent que rarement mot à mot...

Poster un commentaire


Fatal error: spl_autoload() [<a href='function.spl-autoload'>function.spl-autoload</a>]: Class Zend_Log_Exception could not be loaded in /homepages/11/d422027440/htdocs/Lecatalog/lib/Zend/Log/Writer/Stream.php on line 132