Les Sukajan Jackets, les blousons du souvenirs

L'histoire des Sukajan Jackets commence à la fin de la Seconde Guerre Mondiale. Les troupes stationnés au Japon cherchent massivement des vêtements à rapporter chez eux.


Les Sukajan Jackets voient le jour. D'abord taillés dans la toile de parachute ces blousons qui s'apparentent aux Varsity ou Stadium Jackets (ce que nous appelons Teddy), commencent à apparaître et à s'orner de motifs militaires comme des insignes de régiments ou des cartes, ainsi que des motifs plus locaux, comme le dragon, le tigre.


Sukajan Jacket Blouson du souvenir


Sukajan Jacket Blouson du souvenir


Pour la petite histoire, ces blousons doivent leur nom à leur lieu de naissance, la petite ville de Yokosuka Kanagawa qui a accueilli une base militaire américaine juste après la guerre. Yokosuka Jacket qui donnera par contraction et mauvaise prononciation Sujakan. D'aucuns disent aussi que le terme viendrait d'une construction hybride liée à Sky Dragon Jacket ... quels que soit l'origine du nom de ces blousons, on doit pouvoir subodorer qu'il y a sans doute un peu des deux.


En général les Sukajan Jackets sont reversibles, ce qui permet une multitude de possibilités. 


Sukajan Jacket Blouson du souvenir


Sukajan Jacket Blouson du souvenir


Sukajan Jacket Blouson du souvenir


Sukajan Jacket Blouson du souvenir


Dans les années 60, ces blousons se généralisent aux USA, et se retrouvent sur le dos de sportifs, mais aussi de supporteurs, les Stadium Jackets voient ainsi le jour. Ce genre de pratique sera remis au goût du jour, par les troupes stationnées au Vietnam. Les tailleurs vietnamiens s'en donneront à coeur joie, brodant bien souvent ces motifs d'inspiration asiatique sur les vestes de combat des soldats.


Sukajan Jacket Blouson du souvenir Ryan Gosling Drive


C'est Ryan Gosling qui remettra, les Sukajan Jackets, sur le devant de la scène dans le film "Drive", même si ces blousons, sont devenues extrêmement polpulaires au Japon ...



Aujourd'hui, ces objets, sont à envisager dans un cadre sportif, ou même dans un objectif de collection. On peut trouver de nombreuses copies plus ou moins récentes, aux US en tentant sa chance sur eBay ou sur Etsy. Il faudra compter entre 150€ pour une copie, et aux alentours de 1 000€ pour un blouson Sukajan des années 50 en bon état avec des fines broderies de bonne qualité.

Poster un commentaire


Fatal error: spl_autoload() [<a href='function.spl-autoload'>function.spl-autoload</a>]: Class Zend_Log_Exception could not be loaded in /homepages/11/d422027440/htdocs/Lecatalog/lib/Zend/Log/Writer/Stream.php on line 132