La lampe Lesbo de Mangiarotti, un classique du pop design.

Avec son diffuseur en verre fumé blanc, soufflé-ombragé, made in Murano, la Lesbo est un classqiue du pop design. En 1967 Angelo Mangiarotti, son créateur, l'avait imaginée, se référant à un de ses formes préférée : celle d'un château d'eau. Il l'appliquera aussi à la pendule de table éditée par Klein & More. D'autres y virent l'illumination d'une allégorie du champignon atomique. D'autres encore, à cause de son nom, y perdirent leur latin/grec.


Toujours est il que Lesbo a su traverser les époques pour n'en conserver que la radicalité. Mangiarotti, bien plus à l'aise, dans d'autres travaux, avec d'autres matériaux comme le béton, la céramique et le marbre, a su ainsi prouver que le verre pouvait démentir sa réputation de fragilité.


La lumière qui se dégage de la Lesbo est particulièrement agréable, de par la transparence du cristal. Chaque Lesbo est unique de par la tache opaline blanche que le maître verrier tente, en vain, de placer au centre ! Le corp de la lampe est en métal poli, et un régulateur d'intensité lumineuse, permet d'obtenir une lumière adaptée. La lampe mesure 52 cm de large pour 37 cm de haut.


Elle est disponible en réédition au prix de 873 €.

873,00 €
Proposé par La lampe Lesbo de Mangiarotti,

Épuisé

Poster un commentaire

,