A la découverte de "Big Bunny", le Playboy Jet par Hugh Hefner

Au milieu des années 60, Hugh Hefner est un homme immensément riche. Playboy, son magazine est un succès auprès des baby-boomersen mal de liberté, il s'en vend plusieurs centaines de milliers d'exemplaires chaque mois.


L'époque est à la détente et à la défonce, une période d'opulence qui préfigure les Seventies et sa révolution sexuelle. Hefner est là au bon moment, au bon endroit avec le bon magazine.


Le milieu des années 60, c'est aussi le début de la "démocratisation" des airs et surtout le début de l'âge d'or des jets. Les Boeing 707 et 727, de la Panam survolent déjà l'atlantique quotidiennement.


Bref Hefner décide de vivre avec son temps et d'acheter un jet comme une sorte d'extension des bureaux de Playboy. L'homme qui ne fait pas les choses avec mesure porte son choix sur un McDonnell Douglas DC-9 neuf.


Big Bunny Hefner jet avion Playboy


Le 27 janvier 1969, sort des lignes de fabrication des ateliers californiens de McDonnell Douglas, "Big Bunny", le DC-9 d'Hefner, un jet peint en noir et flanqué de deux gigantesques logos de Playboy.


 


Big Bunny Hefner jet avion Playboy


Un sacré coup de pub qui coûtera quand même à Hefner la modique somme de 5,5 millons millions Dollars de l'époque (30 millions de Dollars d'aujourd'hui) - 4,5 millions pour l'avion et 1 million pour l'aménagement intérieur délirant. Appartement privé, bureau, salle de conférences, bar, "Powder Room", discothèque , bar, bref le zing peut emmener 55 passagers faire la fête dans une atmosphère de luxe, High-tech et mauvais goût.


Big Bunny Hefner jet avion Playboy


Les hôtesses, charmantes, dans leur mini shorts en cuir, majoritairement d'ex-bunnies des clubs de Chicago et Los Angeles, sont formées par la Continental Airlines. Quand Hefner ne vole pas, l'avion est parfois loué à des célébrités comme Elvis Presley qui utilisera Big Bunny pour l'une de ses tournées, ou Yul Brinner, à la fin de la guerre au Vietnam pour aller chercher sa fille adoptive ainsi que des orphelins adoptés par des familles californiennes.


En 1971, Hefner tombe très amoureux de la côte Est et de Los Angeles où il décide d'acheter le Playboy Mansion. C'est le début de la fin pour Big Bunny qui très vite est revendu à une compagnie aérienne vénézuelienne : La Linea Aeropostal Venezolana. Il finira sa carrière sous les couleurs de Aeromexico jusqu'en 2004, date à laquelle l'avion est démantelé. Le fuselage est donné à Cadereyta, une ville de l'État de Nuevo León au Mexique, comme outil pédagogique. 


Démesure, luxe, découvrez Big Bunny, une synthése parfaite de la grande époque de Playboy.


 



 


"Big Bunny", le Playboy Jet par Hugh Hefner


"Big Bunny", le Playboy Jet par Hugh Hefner


"Big Bunny", le Playboy Jet par Hugh Hefner


"Big Bunny", le Playboy Jet par Hugh Hefner


"Big Bunny", le Playboy Jet par Hugh Hefner


"Big Bunny", le Playboy Jet par Hugh Hefner


"Big Bunny", le Playboy Jet par Hugh Hefner


"Big Bunny", le Playboy Jet par Hugh Hefner


"Big Bunny", le Playboy Jet par Hugh Hefner


"Big Bunny", le Playboy Jet par Hugh Hefner


"Big Bunny", le Playboy Jet par Hugh Hefner


"Big Bunny", le Playboy Jet par Hugh Hefner


"Big Bunny", le Playboy Jet par Hugh Hefner


"Big Bunny", le Playboy Jet par Hugh Hefner

Poster un commentaire


Fatal error: spl_autoload() [<a href='function.spl-autoload'>function.spl-autoload</a>]: Class Zend_Log_Exception could not be loaded in /homepages/11/d422027440/htdocs/Lecatalog/lib/Zend/Log/Writer/Stream.php on line 132