L’histoire du Chopper par Paul d’Orléans.

Parmi les films pour lesquels la rédaction de Lecatalog voue un une véritable passion, il y a le mythique Road Movie  Easy Rider .


Réalisé par Dennis Hooper en 1969, le film raconte l’histoire de Wyatt allias Captain America (Peter Fonda) et Billy (Denis Hooper himself), deux jeunes motards qui décident de quitter Los Angeles sur leurs motos customisées pour se rendre au carnaval de la Nouvelle-Orléans. Lors ce Road-Trip, ils rencontreront George Hanson (Jack Nicholson) avec lequel ils seront plongés dans une américaine profonde, conservatrice et raciste refusant l’évolution de la société des années 60.


Marquant la naissance de ce que l’on appellera le nouveau Hollywood, Easy Rider (primé à Cannes l’année de sa sortie) sera le film de toute une génération, car porté par un trio de jeunes acteurs qui deviendront emblématiques par la suite, une bande-son intemporelle et le célèbre Chopper Harley Davidson du personnage Captain America.


Chopper Easy Rider


Un chopper tellement célèbre qu’il sera vendu dans quelques jours aux enchères à un prix que l’on estime avoisinant le million de dollars.


Mais finalement c’est quoi un Chopper ? D’où vient cette (contre) culture de la customisation spécifique d’une bécane ?


C’est ce que nous invite à découvrir Paul d’Orléans dans son livre à paraître  The Chopper: The Real Story , où l’on apprendra que la culture du Chopper est née dans les années 40 en Californie du Sud grâce à une triple culture « Black, Latino and White » de constructeurs de motos qui, ensembles, ont modifiés leurs bécanes pour en faire ce que l’on connaît comme des Choppers.


Partie intégrante du rêve américain, Paul d’Orléans nous invite dans cette superbe vidéo à en découvrir un peu plus sur cette vraie contre-culture Outre-Atlantique.


5 minutes de pur plaisir pour commencer à se forger sa culture de cette contre-culture qu’est le Chopper. Enjoyez les amis


 


Arnaud Bonino


Poster un commentaire

,